Les espaces verts, richesse de nos paysages

C’est quoi les espaces verts ?

Ce sont les parcs, jardins, squares, accotements végétalisés, alignements d’arbres, les bois, les forêts… En somme, ils représentent une énorme partie de nos paysages actuels.

Espaces verts, leur nécessité pour tous

Les grandes villes et même les villages n’ont qu’un seul objectif : redonner vie et couleurs à leurs paysages. Avec l’urbanisation toujours plus croissante, les espaces verts représentent une solution évidente pour donner un second souffle à l’environnement.

Les plus grandes villes comme New York ou Paris ne cessent de vouloir végétaliser leurs espaces publics et cela ne vient pas contrarier leurs habitants ! Les espaces verts ne sont pas que de simples végétaux, ils contribuent surtout à :

  • L’amélioration de la qualité de l’air
  • L’amélioration de la santé mentale et donc du bien-être
  • Régulation de la température (surtout en ville)
  • Favoriser l’activité physique

 


Les professionnels des espaces verts

Les espaces verts peuvent parfois se fondre si bien dans le décor qu’on en oublie le travail qu’il y a derrière. Eh oui ! De nombreuses personnes s’occupent de ces espaces pour les maintenir propres et agréables ; pour qu’ils restent ces petits coins de verdures tant appréciés par les habitants ; pour que les villes et villages continuent de rayonner.

Afin de mettre en avant ces personnes, nous avons décidé de vous présenter leur métier et ses caractéristiques. Les professionnels des espaces verts sont souvent rattachés à un service technique d’une commune ou bien ils font partie d’une entreprise spécialisée dans le domaine. Leur emploi du temps est assez chargé et chaque jour est différent.


Afin de vous plonger dans l’univers de ce métier, quoi de mieux que d’interviewer une personne passionnée par celui-ci ? Voici donc l’entretien que nous avons réalisé avec Alexandre LATOUR, 30 ans et paysagiste à son compte depuis 2018.

    • Comment définissez-vous votre métier ?

« Mon métier est très varié au niveau des tâches, c’est un métier compliqué avec les différentes saisons mais globalement on arrive à bien gérer ces changements. »

    • Quelles formations avez-vous faites pour faire ce métier ?

 » J’ai fait des études qui n’ont rien à voir avec le métier que je fais aujourd’hui, j’ai fait un DUT Mesures Physiques et un Bachelor en sciences de production. J‘ai démissionné de mon poste de technicien FAO car ça n’allait plus, j’ai ensuite travaillé avec mon père qui était paysagiste et je me suis rendu compte qu’il y avait de quoi faire. Mon père allait prendre sa retraite alors j’ai monté ma société depuis octobre 2018. De ce fait, je n’ai pas fait de formation en rapport avec ce métier, j’ai tout appris au fur et à mesure. »

    • Depuis quand saviez-vous que vous vouliez faire ce métier ?

« Depuis juillet 2017. »

    • Une journée type ça ressemble à quoi ?

« On arrive au dépôt on charge le camion pour partir sur le chantier, on passe chez les fournisseurs si on a besoin de fournitures, on réalise la journée de travail et le soir je m’occupe de tout l’administratif. »

    • Quels sont les aspects que vous préférez dans votre travail ? et quels sont, au contraire, ceux que vous aimez le moins ?

« J’aime le fait de travailler dehors, les contrats d’entretien car à la fin de la journée tout est nickel.

Ce que je n’aime pas c’est tout l’administratif, ça ne finit jamais et c’est très redondant. »

    • Quelles sont les qualités et/ou les réflexes à avoir en tant que professionnels des espaces verts ?

« Les qualités que doit avoir un paysagiste c’est avant tout être minutieux, appliqué sur son travail, vérifier qu’on l’on n’a rien oublié en partant d’un chantier ainsi que de savoir nettoyer son matériel en rentrant. »

    • Quelle place occupent les espaces verts dans notre quotidien selon vous ?

« Les espaces verts nous entourent énormément, sur une maison il y a l’intérieur et l’extérieur, malheureusement beaucoup de personnes négligent l’extérieur pourtant c’est très joli quand l’extérieur est créé et entretenu. »

    • Contribuez-vous à la protection de l’environnement au travers de votre métier ? Si oui, comment ?

« Oui, dans notre entreprise on ne traite pas, j’utilise également des tronçonneuses et tailles-haie électriques. »

    • Enfin, des conseils à donner pour quelqu’un qui voudrait débuter dans ce secteur ?

« Il ne faut pas hésiter à se lancer si on est déterminé, il y a du boulot pour tout le monde et ceux qui n’ont pas de matériel peuvent en acheter au fur et à mesure. »

 

Entreprise LATOUR PAYSAGE, Saint-Savin (38).


 Voici quelques exemples de tâches qu’un paysagiste peut réaliser  :
  • Entretenir les accotements de tous types de routes
  • Effectuer des plantations pour renouveler ou créer des espaces (épandage, semis, bouture…)
  • Tailler, élaguer, faucher
  • Tondre et arroser
  • Entretenir les espaces publics (parcs, jeux pour enfants, squares, terrains…)
  • Analyser les besoins, diagnostic environnement, réaliser des projets.
  • Préserver la biodiversité face au grand public
  • Créer et suivre des travaux d’aménagement d’espaces
  • Mettre en place les réglementations phytosanitaires

Et beaucoup d’autres encore !

Leur champ d’action

Ces professionnels interviennent dans différents endroits et pour différentes applications :

  • Collectivités (espaces verts publics)
  • Entreprises (espaces verts autours des locaux)
  • Particuliers (jardins, parcs ou autres)
  • Associations sportives (terrains)  )

Parce que l’entretien des espaces verts et des collectivités nécessite des besoins spécifiques, Landini a développé une gamme spécialisée, idéale pour les communes, les golfs, les paysagistes, … Soucieuse du confort et du bien-être de ses utilisateurs, la marque a conçu des tracteurs faciles d’utilisation, offrant des conditions de travail moins fatigantes pour plus de productivité et un résultat optimal.

La gamme se décline en plusieurs modèles :

Le Mistral 2 qui se caractérise par une petite taille mais de grandes performances. Celui-ci offre une excellente maniabilité pour un travail précis qui s’adapte parfaitement aux espaces restreints. Idéal pour les utilisations spécifiques (gazon, golf, parc et jardin).

La série 4 est connue pour sa simplicité et son ergonomie qui révolutionnent le segment des tracteurs faible et moyenne puissance. Sa puissance et ses spécificités la rendent parfaite pour l’entretien des accotements, des chemins forestiers, des routes et autoroutes.

La série 5 bénéficie d’un grand niveau de confort et de sécurité garantissant ainsi de la fiabilité dans toutes les conditions de travail. Elle se compose de 3 modèles aux dimensions compactes correspondant aux travaux d’entretiens tels que le fauchage, le débroussaillage ou encore le salage.

La série 5.085 est l’alliée des collectivités. Puissant, performant et agile, ce tracteur correspond en tout point aux travaux d’entretien de la voierie. Avec une visibilité à 360°, la série 5.085 absorbe les vibrations et offre un environnement de travail protégé ainsi qu’une excellente isolation acoustique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’ordre : Mistral2, Serie 4, Serie 5, Serie 5-085

Pour plus d’informations sur les produits : Produits – Landini

Suivez-nous sur facebook : Landini Tractors France | Facebook

 

View Fullscreen

agricoltura di precisione