Sûrs et conformes : ce que vous devez savoir pour conduire votre tracteur en toute sécurité

Sécurité tracteurs

Table des matières

Comme dans tout emploi, les personnes travaillant dans le secteur agricole doivent pouvoir travailler en toute sécurité pour protéger leur santé, même contre des risques possibles tels que les accidents causés par le renversement des tracteurs.

Pour faire face à ce genre de situations, plusieurs actions ont été menées ces dernières années par des organismes publics et des entreprises de santé qui ont édicté des réglementations très strictes, en rendant obligatoire, tant pour les employeurs que pour les travailleurs indépendants, l’adaptation des tracteurs les plus anciens par le biais de dispositifs de protection spécifiques.

Un grand effort a également été déployé par les fabricants de tracteurs, qui ont commencé à introduire des systèmes de protection de pointe, toujours visant à minimiser les risques. Si les tracteurs les plus récents sont désormais conformes à toutes les réglementations, la situation des machines plus anciennes est plus problématique et nécessite des interventions.

Voyons voir ci-dessous les dernières réglementations en matière d’adaptation et les solutions possibles à votre disposition pour avoir des tracteurs sûrs et conformes. .

Prémisses importantes

Avant d’entrer dans le détail des aspects plus techniques, allons clarifier quelques points très importants.

  1. L’adaptation du tracteur par rapport aux risques de renversement est une procédure obligatoire et la personne responsable de cette adaptation est l’utilisateur lui-même.
  2. Il est interdit de vendre ou de louer un tracteur non adapté, sauf si l’équipement est vendu non fonctionnant et donc comme de la ferraille ou comme une relique historique à exposer, même pas avec la promesse que l’acheteur le rendra conforme.
  3. Seuls les ateliers autorisés peuvent installer des dispositifs de protection ROPS.

Les réglementations européennes sur la sécurité des tracteurs

L’un des risques principaux est représenté par le renversement et l’écrasement de la machine. Pour faire face à ce danger, il faut adopter des solutions pour éviter ou au moins réduire les risques de renversement pour l’opérateur : c’est ce que prévoient les réglementations européennes telles que :

  • La directive européenne 42/CE de 2006, également connue sous le nom de directive machines, qui fait explicitement référence aux structures de protection des opérateurs en cas de renversement (ROPS) et de chute d’objets (FOPS), ainsi qu’aux systèmes de retenue destinés à maintenir les personnes sur leur siège (cliquez ici pour consulter la directive européenne 42/CE/2006).

Les équipements de sécurité requis

Les équipements de sécurité pour les tracteurs prévus par les réglementations sont de 2 types:

  1. Le cadre de protection, une structure rigide ayant pour fonction de garantir un volume de sécurité pour l’opérateur en cas de renversement du tracteur
  2. La ceinture de sécurité, pour maintenir l’opérateur sur le siège du conducteur et l’empêcher d’être éjecté en cas de renversement.

Dans les deux cas, ces solutions sont conçues pour éviter que des événements dangereux aient des conséquences sur la sécurité du travailleur.

Les tracteurs doivent avoir un cadre à 2 montants arrière, fixes ou rabattables, à 2 montants avant, fixes ou rabattables, ou à 4 montants, en fonction d’une série de paramètres, dont le type de tracteur et sa masse, la conformation et la taille des cadres et des dispositifs de fixation au tracteur.

Les certificats de conformité pour les structures de protection

Lors de l’installation d’une structure de protection conforme aux réglementations, le fabricant doit délivrer un certificat de conformité (annexe III). Ce document doit être conservé avec la déclaration d’installation correcte de la structure de protection, rédigée par la personne ayant effectué cette intervention (annexe IV).

Si une structure de protection conforme aux directives communautaires spécifiques est installée, le fabricant devra délivrer un document attestant que la structure a passé avec succès les essais de résistance requis, qui doit être conservé avec la déclaration d’exécution correcte de l’installation (annexe IV bis).

Il n’est pas nécessaire de mettre à jour la carte grise du tracteur.

Il est évident que toute personne achetant un nouveau tracteur n’a pas à s’inquiéter, car elle peut bénéficier de machines conformes dès la phase de production, avec des dispositifs de sécurité conçus spécialement pour le tracteur, dans le plus strict respect des normes les plus avancées.

Les cabines des tracteurs : des solutions complètes pour la sécurité et le confort

Aujourd’hui, les cabines des tracteurs ne se limitent pas à fournir une structure de sécurité pour l’opérateur ; elles offrent en fait un véritable environnement de travail, ce qui est souvent nécessaire si vous passez jusqu’à 10 heures par jour à travailler sur le tracteur.

Si le conducteur peut travailler en toute tranquillité, la probabilité d’accident est également réduite : c’est pourquoi il est essentiel de disposer de cabines capables de garantir tout le confort et l’ergonomie nécessaires pour travailler efficacement et en toute sécurité.

Les fabricants de tracteurs visent à isoler de plus en plus l’homme de la machine, de sorte à protéger le conducteur non seulement contre les accidents, mais aussi contre les vibrations, le bruit, le soleil et les températures extérieures, la poussière et les produits phytosanitaires pulvérisés.

Ce sont des résultats que l’on peut obtenir avec des cabines et des sièges capables de réduire les vibrations : c’est ce qui se passe avec les sièges pneumatiques ou hydrauliques réglables, qui amortissent les vibrations et les oscillations. En outre, l’utilisation de chevilles antivibratoires Silentbloc ou de véritables suspensions sous la cabine contribue encore davantage à atteindre ce résultat.

L’isolation de l’environnement de conduite se fait également grâce à des cabines de pointe pour la protection contre la poussière et les produits phytosanitaires. Le système le plus avancé est disponible sur les cabines ayant un niveau de protection 4, comme la Lounge Cab équipant le Landini Rex4. L’environnement est légèrement pressurisé pour empêcher l’air et toute substance nocive de pénétrer de l’extérieur. L’air circulant dans l’habitacle est traité avec des filtres à charbon actif, qui piègent et neutralisent les substances nocives. Une protection haut de gamme qui répond aux normes de sécurité les plus strictes grâce à des cabines installées directement à l’usine.

Sicurezza trattori - Cabina REX4

Pour le conducteur, il est également essentiel d’avoir une visibilité maximale, un objectif qui est atteint grâce à l’introduction de vitres plus grandes et à la réduction des angles morts. L’éclairage du terrain pendant les travaux de nuit et en soirée est également très important pour les entrepreneurs tiers : la nouvelle série Landini 7 dispose d’un nouveau toit avec 12 projecteurs de travail LED, pour une vision de nuit à 360°.

Si vous souhaitez découvrir la meilleure solution pour travailler en toute sécurité, contactez nos concessionnaires dès maintenant

Les principales sources des réglementations sur la sécurité des tracteurs

agricoltura di precisione

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fonire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o clicchi su "Accetta" permetti al loro utilizzo.

Chiudi